Basket et eczéma atopique

7 Septembre 2016
basket-ball et eczéma atopique

Conseils pour la pratique du basket

1. Que mettre dans mon sac de basket ?

Mes indispensables : sous-vêtements en coton, short, tee-shirt, chaussettes en coton, genouillères, protège-coudes et poignets en coton pour la partie en contact avec la peau. Une serviette éponge douce en pur coton ou microfibre et un bandeau de tête en coton.

Mes produits d’hygiène et de soins adaptés à ma peau (j’évite d’emprunter ceux des copains) : mon soin lavant, ma crème hydratante et ma crème solaire.

basketball et dermatite atopique2. Que faire avant de commencer le basket ?

J'évalue mon état cutané, les zones les plus souvent touchées sont les creux des genoux et les plis des coudes. Comme tous les autres jours, je m'hydrate bien la peau sur l'ensemble du corps et je mets des dermocorticoïdes si besoin le soir. Je pense bien à appliquer une protection solaire (indice 30 ou 50 suivant l'ensoleillement et le type de peau) si le terrain est à extérieur et qu’il y a du soleil.

3. Que faire après le basket ?

Sous ma douche, je commence par bien me rincer (je compte au moins jusqu’à 30) à l’eau tiède (moins de 35°C) ; je ne savonne que les zones sales puis je rince à nouveau ; je me sèche sans frotter avant de mettre partout, visage compris, ma crème hydratante. Je n’oublie pas, le soir, avant de me coucher, d’appliquer mes dermocorticoïdes sur les zones qui me démangent.

Vrai ou faux ?

Le basket n’est pas recommandé en cas d’eczéma.

FAUX : le basket permet de tisser des liens sociaux et de s’ouvrir aux autres. Faire du sport est bénéfique, moyennant quelques précautions.

La sudation peut donner des démangeaisons.

VRAI : la sueur peut piquer sur les lésions. Pour diminuer les démangeaisons ne pas hésiter durant les temps de pauses à l’essuyer avec une serviette sans frotter. La douche prise juste après l’effort et l’application de la crème hydratante soulage cette sensation désagréable.

Les protections du basketteur donnent parfois de l’eczéma.

VRAI : à chaque usage laver les protections et faire sécher à l’air libre pour éviter qu’elles ne rétrécissent. L’usage des crèmes hydratantes et la présence de protections en coton sous les protège-tibias, coudes et poignets limitent ce risque.

Le soleil aggrave l’eczéma.

FAUX : le soleil est généralement bénéfique pour l’eczéma mais il faut tout de même éviter de prendre des coups de soleil et donc se protéger quand on reste longtemps dehors.

Astuces

  • Il est préférable de traiter son eczéma avec des dermocorticoïdes car la transpiration et les protections du basketteur pourraient aggraver l’inconfort sur les plaques d’eczéma.
  • Je choisis des produits d’hygiène et de soin pour peaux atopiques, sans parfum et avec le moins de conservateurs possible.
  • En cas de basket en extérieur, je pense à me protéger avec une crème solaire.
  • Bien choisir ses tenues (sous-vêtements en coton) avec des coutures souples pour être confortable.
  • Je fais attention à toujours utiliser des protections propres.

Pourquoi le basket ?

Le basket est l’un des sports les plus faciles d’accès. Il te suffira d’avoir un ballon et un panier à disposition. Tes coéquipiers ne seront pas indispensables puisque le basket est l’un des rares sports collectifs que l’on peut pratiquer seul (dribble + tir au panier).

Le basket te permettra ainsi d’améliorer :

  • ta vivacité
  • ton endurance et ta vitesse
  • ta force musculaire

Icône PDFfiche-basketball-et-eczema-atopique.pdf

 

 Prêt(e) pour la cour des grands ?

 
Infographie basket et eczéma