Natation et dermatite atopique

21 Juillet 2016
natation et eczéma atopique

Quelles précautions prendre pour la baignade?

Les vacances pointent le bout de leur nez et l’envie démange d’aller piquer un plongeon à la piscine ou à la mer. Mais chlore et sel de mer menacent d’irriter une peau sèche ou atopique. Trucs et astuces pour laisser les problèmes de peau au vestiaire.


En dehors des périodes de poussée, la baignade n’est pas interdite aux personnes atopiques. Même si la peau pique un peu les deux ou trois premiers jours, des soins cutanés réguliers (crème émolliente, dermocorticoïdes, etc.) permettent d’améliorer rapidement les choses pour que l’enfant profite pleinement des jeux aquatiques.

 

natation et eczéma atopiqueA LA PISCINE

Avant la baignade
L’application d’un lait ou d’une crème émolliente, puis d’une crème barrière, crée un film hydrolipidique qui va isoler la peau des agents irritants.


Après la baignade
Après chaque bain, un rinçage à l’eau douce est indispensable, en comptant jusqu’à 30 pour être sûr qu’il soit efficace. Le séchage doit se faire en tamponnant sans frotter, avec une serviette qui n’a pas séché dehors car la présence de pollens ou d’autres allergènes pourrait activer l’inflammation.

Le retour à la maison 

Il est recommandé de faire sa toilette avec un gel nettoyant au cuivre et au zinc. Un émollient sera appliqué après un séchage doux. Si des lésions d’eczéma un peu suintantes sont présentes,  l’application d’un dermocorticoïde en couche épaisse est conseillée sur les zones qui démangent.

Que mettre dans le sac de piscine?

Mes indispensables

  • maillot de bain,
  • serviette éponge en pur coton ou micrifibre bien douce,
  • lunettes de natation plutôt en silicone,
  • bonnet de préférence en tissu ou en silicone.

Mes produits d'hygiène et de soins adaptés à ma peau

  • soin lavant,
  • crème hydratante,
  • crème solaire.

On évite d'emprunter ceux des copains ...

eczema atopique et merA LA MER


Le matin avant d’aller à la plage
Comme pour la piscine, l’émollient sous forme de lait ou de crème doit être appliqué avant la baignade. Plus pratique pour la plage, l’utilisation d’une crème barrière à base de silicone et non grasse réduira l’adhésion du sable.

Après chaque baignade
Le rinçage à l’eau claire et le renouvellement de la crème solaire sont indispensables après chaque baignade, même si les bains sont rapprochés.
Il faut ensuite se sécher avec une serviette propre. Attention à l’effet "papier de verre" d’une serviette remplie de sable !

A la fin de la journée
En rentrant, une douche et l’utilisation d’un gel nettoyant surgras sans savon ni parfum permettent d’éliminer les crèmes et le sel. Il faut se rincer durant au moins 3 minutes puis se sécher avec une serviette douce.
Un dermocorticoïde sera appliqué sur les zones irritées si nécessaire et l’émollient habituel (lait ou crème) sur les zones non irritées.

 

eczema atopique et soleilSOLEIL AVEC MODÉRATION

L’exposition au soleil est possible chez l’enfant atopique à condition d’utiliser une crème à fort indice de protection solaire (indice 50) de préférence minérale, sans filtre chimique ou tout au moins sans parfum. Il faut l’appliquer en couche épaisse (la peau doit rester un peu blanche) pour que la protection soit efficace. Les sprays et les huiles de bronzage sont déconseillés car ils ne permettent pas d’appliquer une épaisseur suffisante.
En cas de nouvelle baignade, il faut recommencer l’opération en alternant avant le bain crème barrière et crème solaire après le bain.
Par ailleurs, les peaux atopiques comme les autres doivent être protégées d’une exposition excessive (tee-shirt, chapeau, lunettes et parasol) en particulier aux heures les plus chaudes entre 12 et 16 heures. Il faut également penser à boire de l’eau régulièrement pour s’hydrater.
En cas de coup de soleil, la trolamine (Biafine ®) ou un produit à base d’énoxolone sont à privilégier avant l’application d’un émollient. Les laits après-soleil mentholés et/ou parfumés sont en revanche déconseillés.

VRAI ou FAUX

"La natation n'est pas recommandée en cas d'eczéma."

FAUX ! Apprendre à nager est indispensable, moyennant quelques précautions.

Les bains en piscine aggravent l'eczéma d'autant plus que la température du bassin en piscine est entre 28 et 30°C. A la maison, dans le bain, attention à la température de l'eau qui ne doit pas dépasser 35°C.

"L'eau de piscine peut assécher la peau."

VRAI ! C'est pourquoi, il est recommandé de bien se rincer et d'appliquer un produit hydratant après les bains en piscine.

"Il faut bien se savonner après un bain en piscine."

FAUX ! Les savons, mêmes liquides, aggravent la sécheresse cutanée.

"Le soleil aggrave l'eczéma."

FAUX ! Le soleil est généralement bénéfique pour l'eczéma mais il faut tout de même éviter de prendre des coups de soleil et donc se protéger quand on reste longtemps dehors.

ASTUCES

  • En cas de baignade en extérieur, penser à se protéger avec une crème solaire. Les UV pénètrent jusqu'à 40 cm dans l'eau !
  • L'eau salée risque de piquer sur les fissures. Penser à appliquer le dermocorticoïde les jours précédant la baignade
  • Choisir des produits d'hygiène et de soin pour peau atopique, sans parfum et, avec le moins possible, de conservateurs.

Les 5 règles d'or

  1. "Chauffe-toi" : Avant de plonger la tête la première, effectue quelques mouvements d'échauffement pour détendre ton cou, tes bras et tes poignets.
  2. "Pense à respirer" : Inspire de manière brève en remplissant "à fond" tes poumons, puis expire, lentement dans l'eau.
  3. "Etire-toi" : Après l'entraînement, prend le temps de te relaxersous la douche. 2 heures plus tard, étire-toi lentement et sans forcer.
  4. "Bois" : Il est important de boire un peu avant, pendant et après ton entraînement.
  5. "Sois régulier" : Rien ne sert de nager 1000m un jour et de ranger ensuite ton joli maillot. C'est dans la régularité que les bienfaits de ce sport vont se révéler.

PDF iconfiches_sports_dermatite_atopique_natation.pdf