Définitions et objectifs de l’Éducation thérapeutique

L’Education Thérapeutique du Patient (ETP) vise à améliorer la prise en charge du patient en lui permettant de s’autonomiser, d’acquérir et de conserver des compétences afin de mieux vivre sa pathologie.

L’éducation thérapeutique vise plusieurs objectifs :

  • l’amélioration de l’état de santé du patient et notamment de sa qualité de vie
  • l’amélioration de la relation entre le soignant et le patient  
  • écouter autrement le patient  et le prendre en compte dans sa globalité
  • placer le patient comme acteur de sa prise en charge et ainsi favoriser son autonomie
  • l’amélioration de l’observance thérapeutique
  • pour les soignants, l’ETP est une opportunité de sortir d’une logique d’échec thérapeutique souvent associée à la prise en charge des maladies chroniques dermatologiques. 

Télécharger au format pdfIcône PDF guidelines-etp-eczema-atopique-fr.pdf
 

L'éducation thérapeutique du patient a fait la preuve de son efficacité dans plusieurs maladies chroniques (asthme, diabète, maladies cardiovasculaires, dermatite atopique). Elle s’inscrit dans une dynamique de qualité de prise en charge des patients et permet de motiver les équipes autour d’un projet pluriprofessionnel.

 

Définition de l'Éducation Thérapeutique selon l'Has - Téléchargez la grille de l'HAS :

PDF iconetp_grille_aide_evaluation_autorisation_programme_ars_web.pdf

 

Définition de l'Éducation Thérapeutique selon le  Journal Officiel de la République Française - Télécharchez les Décrets :

PDF iconeducation_therapeutique_decret_journal_officiel.pdf

Objectifs de l'Éducation Thérapeutique en Dermatologie

De nombreuses maladies chroniques à fort retentissement sur la qualité de vie s’expriment au niveau de la peau (dermatite atopique, psoriasis, génodermatoses, dermites des mains, etc).
Leur impact sur l’image de soi et la qualité de vie des patients concernés est reconnu.

Ces maladies requièrent des soins locaux fastidieux et répétitifs nécessitant de la part du patient et de son entourage des compétences spécifiques et un investissement psychologique et matériel.

L’ETP dans la dermatite atopique vise les objectifs suivants :

  • Aider le patient à acquérir un savoir faire afin d’améliorer son état de santé et sa qualité de vie

Le  traitement  de la dermatite atopique repose essentiellement sur des soins locaux adaptés à l’extension et à l’intensité des lésions, il nécessite un savoir faire que les malades et leur entourage doivent acquérir.

  • Écouter autrement le patient et le prendre en compte dans sa globalité

Plus que d’une information brute, le patient et sa famille sont en attente d’un temps pour exprimer leurs difficultés, leurs croyances, leurs connaissances et leurs craintes. L’éducation thérapeutique répond à cette attente.

  • Améliorer l’observance thérapeutique et sortir d’une logique d’échec thérapeutique

 Les craintes à l’égard de certains traitements (ex : corticophobie) ou des préjugés (ex : responsabilité du lait) sont à l’origine d’un grand nombre d’échecs thérapeutiques. L’éducation thérapeutique répond  à toutes les interrogations portant sur les traitements et leur utilisation.

  • Favoriser  la relation entre le soignant et le patient  

La mise en place d’un programme d’ETP permet d’instaurer une relation de confiance partagée entre le patient et le médecin.

 

Dr Claire Bernier, dermatologue, Service de Dermatologie Pediatrique - Pr Jean Francois Stalder

A qui s’adresse l’Éducation Thérapeutique?

L’ETP peut s’adresser à tous les patients atteints de maladies chroniques dermatologiques. Elle ne doit pas seulement être réservée aux formes sévères définies par des scores biocliniques élevés (SCORAD, PASI, …) mais doit être proposée également  aux patients suivants :

  • les patients ayant une qualité de vie altérée
  • les patients « en échec thérapeutique »
  • les patients non observants
  • les patients acceptant mal leur maladie

L’ETP peut être adaptée à tous les patients quel que soit leur niveau socioculturel. Dans tous les cas, revient au patient le libre choix d’intégrer ou non un programme d’ETP : ceci implique une explication initiale claire du contenu et des objectifs du programme. L’ETP s’adresse également à l’entourage du patient (parents, conjoint, fratrie).

Méthodologie en Éducation Thérapeutique

La réticence irraisonnée à l’égard de certains traitements (ex : corticophobie) ou, au contraire, des aprioris favorables (ex : changement systématique de lait) sont à l’origine d’un grand nombre d’échecs thérapeutiques. Le traitement de la dermatite atopique implique le recours aux soins locaux adaptés à l’extension et à l’intensité des lésions ; le traitement nécessite un savoir faire que les malades et leur entourage doivent acquérir.

Les compétences à transmettre couvrent trois champs de savoir différents :

  • Les connaissances sur la maladie, les facteurs déclenchants.
  • Les pratiques pour la réalisation optimale des soins.
  • Les attitudes, savoir expliquer ce soin …, savoir contacter qui et quand …

Plus que l’information brute, le patient et sa famille ont besoin d’une écoute pour exprimer difficultés, croyances, connaissances, craintes, motivation face à leur maladie.

Les 4 étapes d'un programme d'Éducation Thérapeutique