FAQ

Trouvez ici les réponses aux questions les plus fréquentes sur l'eczéma atopique.

A quel âge l’eczéma atopique se manifeste-t-il ?

L’eczéma atopique se manifeste en général avant l’âge de 6 mois, et s’améliore dans 80 % des cas avant l’adolescence.

Comment se manifeste-t-il ?

Une peau sèche, des plaques rouges et des démangeaisons.

>> Voir les symptômes de l'eczéma atopique

Pourquoi certains enfants ont-ils de l’eczéma ?

Les principales causes de l’eczéma sont le terrain atopique (familial) et certains facteurs de l’environnement. Si un des parents est atopique, le risque pour l’enfant de l’être également environ de 50 %. Le terme atopie regroupe différentes maladies telles que l’eczéma, l’asthme, les rhino-conjonctivites saisonnières. Le risque augmente si les deux parents sont atopiques. Le contact de la peau avec des irritants comme la laine, la chaleur du radiateur peut engendrer des rougeurs. 

>> Voir les causes de l'eczéma atopique

A quel endroit apparaît habituellement l’eczéma ?

Chez les nourrissons : sur les surfaces rebondies joues, front, menton Chez les enfants : creux intérieurs des coudes, derrière les genoux, sur le dessus des pieds, des mains, le torse, le cou. Chez les adultes : le visage, le cou, les mains.

>> Voir les localisations de l'eczéma

Qu’adviendra-t-il de l’eczéma d’un enfant lorsqu’il grandira ?

Passé 7 ans, environ 80 % des enfants voient leur eczéma disparaître. Cependant, une sécheresse de la peau et une irritabilité persisteront tout au long de leur vie. Lors de périodes de stress ou de conflits pendant l’adolescence, l’eczéma peut réapparaître.

>> Voir l'évolution naturelle de l'eczéma atopique

Faut-il avoir peur des dermocorticoïdes ?

Non, les dermocorticoïdes sont le traitement de référence des poussées dans l’eczéma atopique. (Tant que l’inflammation est présente, 1 application par jour sur les lésions inflammatoires uniquement – reprise des dermocorticoïdes dès récidive) Il est important de respecter la prescription de son médecin. Lorsque le traitement est bien suivi, les résultats sont spectaculaires. Les démangeaisons disparaissent en quelques jours, les effets indésirables restent en pratique très rares.

>> En savoir plus sur les dermocorticoïdes

Qu’est-ce qu’un émollient ?

Emollientinfo-icon vient du latin emolire qui signifie amollir, adoucir. La fonction d’un produit émollient en cosmétique est donc de favoriser l’hydratation de la peau afin de l’adoucir et de l’assouplir pour la rendre « confortable ». L’émollient est composé de corps gras qui aident à la reconstruction de la « barrière cutanée » fragilisée, ce qui est le cas en particulier dans la dermatite atopiqueinfo-icon, d’humectants qui favorisent le maintien de l’eau dans la peau, voire de filmogènes qui empêchent l’eau de sortir de la peau. L’application régulière d’émollients est donc particulièrement bénéfique à toutes les peaux sèches.

>> Voir L'utilisation des émollients

Comment calmer les démangeaisons ?

La première des choses est de traiter la cause des démangeaisonsinfo-icon, ce qui est le meilleur moyen de les faire disparaître. Par exemple, le meilleur traitement des démangeaisons de l’eczéma est l’application de dermocorticoïdesinfo-icon, alors que dans l’urticaireinfo-icon la prise orale d’antihistaminiques est plus utile. 
Traiter les démangeaisons elles-mêmes est difficile. Il n’y a pas de médicament « anti-démangeaisons » comme il y a des médicaments « anti-douleurs ». Il faut recourir à des astuces pour éviter le grattageinfo-icon. Appliquer du froid à l’endroit qui démange est souvent très efficace : pack de gelinfo-icon réfrigéré au congélateur, pulvérisation d’eau fraîche, gant humidifié à l’eau bien froide, caillou plat conservé au réfrigérateur… Occuper ses mains avec une boule de mousse, gratter un velcro ou se limer les ongles sont utiles pour éviter de se gratter… chacun peut trouver « son truc ». Il faut beaucoup de volonté pour éviter le grattage car c’est un geste réflexe en cas de démangeaisons !

>> Voir les alternatives au grattage

Dans quel cas les cures thermales sont-elles préconisées ?

Les cures thermales sont indiquées chez des personnes atteintes d’une maladie chronique de la peau plutôt sévère, insuffisamment améliorée, ou chez celles qui sont lassées de faire elles-mêmes les soins quotidiens. Les cures sont une alternative de prise en charge différente et diversifiée. Elles permettent à ces malades de bénéficier de soins quotidiens adaptés, centrés sur les bénéfices reconnus de l’eau sur la peau. Mais la cure est aussi l’occasion de faire une « pause » bénéfique à plusieurs titres : - les patients n’ont pas eux-mêmes la charge des soins, - ils bénéficient de conseils, voire parfois de vraies séances d’Education Thérapeutique du Patient, - ils ont l’opportunité de rencontrer d’autres malades et d’échanger sur leur maladie et ses difficultés, – ils se reposent dans un cadre agréable …

>> Voir les stations thermales

Est-ce que l’eczéma est contagieux ?

Non, l’eczéma n’est absolument pas contagieux. Les enfants atteints de cette maladie doivent jouer normalement avec leurs copains.

>> Voir Informations données aux parents et utiles aux enseignants

Est-ce qu’un enfant atteint d’eczéma doit consulter un psychologue ?

L’eczéma atopique n’est pas une maladie psychologique. Cependant, la sévérité de la pathologie et son retentissement sur la qualité de vie du patient et de sa famille peuvent parfois nécessiter une prise en charge psychologique.

>> Voir Impact psychologique de l'eczéma

Peut-on vacciner un enfant s’il souffre d’eczéma ?

Oui, il n’y a pas de contre indication, excepté si l’enfant est en poussée extrême (attention : pas sur les plaques d’eczéma).

>> Voir Vaccination et dermatite atopique

Doit-on dire à son entourage proche que l’enfant a un eczéma ?

Oui, il est indispensable que la maîtresse soit au courant car elle saura avec des mots d’enfants expliquer ce qu’est un eczéma, ce qui rassurera l’enfant et lui permettra de mieux vivre sa maladie.
Elle pourra prendre les mesures nécessaires : mettre l’enfant loin du radiateur ou encore vérifier qu’il ne soit pas trop couvert.

>> Consultez le dossier sur l'eczéma de l'enfant à l'école

Est-ce qu’un enfant souffrant d’eczéma peut se baigner à la piscine ou à la mer ?

Un enfant souffrant d’eczéma doit systématiquement être suivi et soigné par son médecin. Il peut se baigner, cependant le chlore ou le sel peut irriter sa peau. Il est conseillé après le bain de se rincer, de se sécher sans frotter et d’appliquer une crème hydratante sur l’ensemble du corps.

>> Tous les conseils pour la baignade

Est-ce qu’un enfant souffrant d’eczéma peut faire du sport ?

Oui, tous les enfants peuvent faire du sport. Cependant, la sueur entraîne le grattage. Quelle que soit l’activité exercée, l’enfant devra systématiquement se rincer, se sécher sans frotter et appliquer une crème hydratante sur l’ensemble du corps.

>> Tous les conseils pour la pratique du sport

Est-ce que le soleil est bon pour les enfants atteints d’eczéma ?

Bien que l’eczéma s’améliore en été, il est conseillé de respecter certaines mesures de protection : ombre, vêtements, chapeau, crème solaire très haute protection… (et les recommandations de son dermatologue)

>> Voir Dermatite atopique et soleil

Les enfants souffrant d’eczéma peuvent-ils avoir des animaux ?

Nombreux sont les enfants qui rêvent d’avoir un animal. Dans tous les cas, l’animal à poils (chien, chat, lapin, hamster…) ne doit pas dormir dans le lit ou sur le canapé. L’aspirateur doit être passé au moins 3 fois par semaine dans la maison. (demander conseil à son médecin avant l’achat de son futur animal)

>> Tous les conseils habitat et environnement

Est-ce que certains aliments peuvent causer un eczéma ?

Oui, certains aliments peuvent déclencher des poussées chez certains enfants sensibilisés. Les principaux aliments sont : le lait de vache, l’œuf, l’arachide (cacahuète), la farine de blé, le poisson et la crevette. Avec l’internationalisation des menus et la diversification de l’alimentation, sont venus s’ajouter le kiwi, les fruits à coque, et le sésame. En cas de doute, il est conseillé de consulter un allergologue.

>> Voir Dermatite atopique et allergie alimentaire

Qu’est-ce que l’Education Thérapeutique du Patient ?

L’Education Thérapeutique du Patient est une approche thérapeutique centrée sur le patient qui repose sur l’écoute et l’alliance avec le soignant. Son but est d’autonomiser le patient dans la prise en charge de sa maladie chronique et d’améliorer ainsi le résultat thérapeutique et par là même la qualité de vieinfo-icon. Elle se déroule en plusieurs séances individuelles ou collectives d’une durée d’une heure environ, au cours desquelles sont abordés, la connaissance de la maladie, son vécu et les possibilités thérapeutiques.

>> En savoir plus sur l'éducation thérapeutique

Quel est le rôle des Ecoles de l’Atopie ?

Le rôle des Ecoles de l’Atopieinfo-icon est de faire bénéficier les patients atteints de dermatite atopiqueinfo-icon ainsi que leurs proches d’un programme d’Education Thérapeutique du Patient qui se déroule en plusieurs séances soit individuelles, soit collectives animées par des soignants, médecins, infirmières. Au cours de ces séances, le patient apprend à mieux connaître sa maladie, à mieux se connaître lui-même et à optimiser son traitement. 

>> Voir la liste des Ecoles de l'Atopie

Les Ecoles de l’Atopie sont-elles réservées aux enfants ?

Les Ecoles de l’Atopieinfo-icon ne sont pas réservées aux enfants. Tous les patients quel que soit leur âge peuvent en bénéficier. Les séances collectives se déroulent en général par groupe d’âge : nourrissons et petits enfants avec les parents, jeunes enfants, adolescents, adultes car les problématiques sont différentes selon l’âge.

>> Voir les témoignages de patients