Traiter, soulager, prévenir l'eczéma en période de poussée

L'eczéma atopique est une affection inflammatoire prurigineuse chronique fréquente chez l’enfant et l’adulte jeune, évoluant par poussées inflammatoires récidivantes, entrecoupées d’accalmies. Les poussées, caractérisées par des plaques rouges (ou érythème), peuvent être rythmées par les éruptions dentaires dans le cas de l’enfant, par le stress ou les changements de température.

symptomes erytheme eczema atopique

Réduire l’inflammation avec les dermocorticoïdes ...

Appliquer une crème à base de cortisone pour diminuer l’inflammation

Dans la majorité des cas, les traitements topiques (locaux) sont efficaces sur les poussées : il s’agit d’appliquer une crème à base de cortisone pour diminuer l’inflammation et le prurit.

Les dermocorticoïdes appliqués une fois par jour sont indispensables pour calmer l’inflammation (généralement 4 à 8 jours) et diminuer rapidement les lésions rouges et suintantes. Utilisés conformément à la prescription du médecin, il y a très rarement d’effets secondaires.

Il faut traiter rapidement et suffisamment longtemps la zone inflammatoire

 
 

En deuxième intention et dans des cas d’eczémas plus sévères et résistants, un autre traitement (immunosuppresseur topique) pourra être prescrit (en tant que médicament d’exception et réservé aux dermatologues et pédiatres)

Les facteurs déclenchants 

  • Les poussées de l’eczéma atopique peuvent être favorisées par le contact avec des irritants comme le savon, les détergents, les tissus rêches, certains aliments, la chaleur et la sueur.
  • La sécheresse de l’air ambiant, les poussées dentaires, certains changements de situation, le stress peuvent également engendrer des démangeaisons et une poussée d’eczéma.
 

Quelle que soit l’intensité des symptômes de l’eczéma, adopter les bons gestes quotidiens et prendre soin de sa peau lorsqu’elle est irritée est indispensable.

   

Les dermocorticoïdes dans le traitement de l'eczéma atopique expliqués par le Pr J.F.Stalder : Opened Dermatology    

Votre enfant a de l'eczéma atopique ? Faites lui découvrir ce film d'animation qui explique comment appliquer son dermocorticoïde.

Sur les zones non inflammatoires, appliquer un émollient pour reconstruire la peau

Appliquer un émollient  pour reconstruire la peau

 

Si les dermocorticoïdes appliqués directement et uniquement sur les lésions inflammatoires traitent l’inflammation et les rougeurs, les émollients, appliqués plusieurs fois par jour sur les zones non inflammatoires vont lutter ainsi contre la sècheresse cutanée (xérose) et diminuer l’inconfort et les démangeaisons liés à la peau sèche.