La dermatite atopique sur YouTube

4 Mai 2018
La dermatite atopique sur YouTube

Par le Dr Daniel Wallach, dermatologue – Paris

Freemyer B, Drozd B, Suare A.

A cross-sectional study of YouTube videos about atopic dermatitis.

J Am Acad Dermatol 2018;78:612-613.

 

Les patients recherchant des informations sur la dermatite atopique ont naturellement recours à YouTube. On sait que cette plate-forme gratuite conçue pour partager des vidéos héberge des quantités véritablement impressionnantes de vidéos dont rien ne garantit la qualité, dans tous les sens du terme. Les auteurs ont examiné 128 vidéos en langue anglaise se rapportant à la DA. Ils les ont classés en « utiles » et « trompeuses » selon leur contenu. Les vidéos utiles contiennent des données correctes, font état de conseils utiles, d’expériences personnelles instructives. Les vidéos trompeuses font la promotion de divers régimes évidemment sans argument scientifique, ou indiquent les supposés bienfaits de « traitements » sans intérêt, ou encore font état d’opinions négatives sur les dermocorticoïdes.

On pourrait facilement se perdre dans tout cet ensemble qui contient à la fois le meilleur et le pire. Ceci n’est d’ailleurs pas particulier à l’Internet et encore moins à YouTube. Esope, qui vivait il y a 2500 ans, avait déjà dit que la langue est la meilleure et la pire des choses, et on pourrait en dire autant de l’écrit. Revenons à YouTube.

Cette étude montre qu’il est en réalité relativement facile de faire le tri entre vidéos utiles et vidéos trompeuses : il suffit de savoir d’où elles proviennent. Les vidéos émanant d’universités ou d’organisations professionnelles ou d’agences gouvernementales, étaient toutes utiles ; celles qui provenaient de « sites santé » étaient moins fiables, et celles correspondant à des publicités commerciales étaient majoritairement trompeuses. Parmi les vidéos faisant état d’expériences personnelles, celles émanant de professionnels de santé étaient toutes utiles, les autres étaient de fiabilité incertaine.

Il faut donc recommander à nos patients recherchant des informations sur l’eczéma ou la dermatite atopique de s’assurer de l’origine des vidéos qu’ils regardent. Inutile de dire que la Fondation Dermatite Atopique ne diffuse que des informations de la plus grande utilité !