Lexique de la Dermatite Atopique

Retrouvez ici le lexique de la Dermatite Atopique.
Cliquez sur une lettre et découvrez tous les termes associés et leur définition.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X
  • Vaccination anti-variolique

     
    Découverte par Jenner en 1776, la vaccination anti-variolique (VAV) a été un progrès médical considérable. Elle a fait disparaître la variole, dont le dernier cas a été observé en 1977. Depuis, la VAV n’est plus obligatoire, mais elle pourrait le redevenir, par exemple chez les personnels militaires en cas de menace de bioterrorisme. La dermatite atopique est concernée car elle constitue une contre-indication au VAV, qui déclenchait des infections graves, appelées eczema vaccinatum, et semlables à l’eczeema herpeticum (voir ce terme). 
     

  • Vaccinations

     
    Les vaccinations sont des protections efficaces contre des maladies infectieuses qui autrefois étaient graves ou mortelles, comme la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, …
    Il est très important pour tous les enfants de respecter le calendrier vaccinal qui débute vers l’âge de trois mois.
    Les enfants atopiques doivent être vaccinés comme tous les enfants, l’eczéma ne contre-indique aucune des vaccinations actuelles. 
    La seule exception était la vaccination anti-variolique (voir ce terme), mais celle-ci n’est plus pratiquée. 
     

  • Varicelle

     
    Maladie infantile due au virus varicelle-zona, du groupe des herpesvirus. La varicelle est une maladie pratiquement obligatoire de la petite enfance. Elle se manifeste par de petites vésicules sur base rouge, disséminées sur tout le corps. Elle peut laisser des cicatrices, surtout en cas de grattage ou de surinfection. Il existe un vaccin contre la varicelle, mais en France il n’est pas conseillé pour tous les enfants, mais seulement sur certains terrains très fragiles. La varicelle n’a pas de caractéristique particulière chez les enfants atopiques. 
     

  • Vaseline

     
    Corps gras issu du pétrole (vaseline en anglais se dit petrolatum). La vaseline est un hydratant très efficace et sûr, mais pas très agréable à utiliser. Son effet principal est de s’opposer à la déshydratation de l’épiderme en formant un « film » à sa surface. 
     

  • Verrues

     
    Petites tumeurs bénignes dues à des papillomavirus. Les verrues des doigts sont fréquentes dans la petite enfance. Elles n’ont pas de caractère particulier chez les atopiques. 
     

  • Vésicule

     
    Petite élévation de la peau, remplie de liquide jaune clair. Les eczémas, et donc la dermatite atopique, comportent des vésicules. Mais celles-ci ne sont pas toujours visibles, soit parce qu’elles sont très petites, soit parce qu’elles sont rapidement rompues par le grattage. Le suintement de l’eczéma résulte de cette rupture des vésicules. 
     

  • Vitiligo

     
    Maladie cutanée fréquente, caractérisée par une décoloration complète de la peau, qui est parfaitement blanche, sans autre anomalie. Le traitement du vitiligo est difficile. Certaines photothérapies (UVB) sont efficaces. Le lien entre le vitiligo et la dermatite atopique est théorique, et n’appelle pas de mesure particulière. 
     

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X